Accepter la violence ?

La violence des mots fait mal autant que la violence des coups.

Pourquoi accepter la violence ? La violence peut entrainer une réponse violente, dans le cadre de la légitime défense . La légitime défense est reconnue si toutes les conditions suivantes sont réunies :

  • La personne a agi face à une attaque à son encontre ou à l’encontre d’un proche.
    L’attaque a entraîné une menace réelle et immédiate : les menaces verbales ne constituent pas ce type de menaces. L’attaque doit également être injustifiée : une résistance violente à une arrestation par la police n’est pas un cas de légitime défense,
  • L’acte de défense était nécessaire. Les violences commises devaient être le seul moyen de se protéger.
  • Les moyens de défense employés étaient proportionnés. Tirer avec une arme à feu face à un simple coup de poing n’est pas un cas de légitime défense.
  • La riposte est intervenue au moment de l’agression et non après. Arrêter un voleur qui fuit après son délit n’est pas un cas de légitime défense.

Voila les conditions nécessaires pour accepter la violence physique , dans le cadre de la défense . L’attaque violente ne me parait pas un comportement envisageable !!
Bien sur qu’elle existe, et elle peut sans doute exposer des raisons …
Des circonstances atténuantes …..?

Et la violence des mots … ? les mots qui font mal ou qui choquent , ont de plus en plus d’occasions d’être entendus , ils sont souvent devenus des expressions du langage commun !!!
Et puis surtout , il est si simple de se lancer dans l’escalade violente des mots … avec la sensation d’une légitime défense … il me semble ….
Mais pour en arriver ou ?

En fait j’ai démarré cet article ce matin après la lecture du fil ci dessous sur facebook . Face à la violence de la ministre contre le besoin de reconnaissance des gilets jaunes ( qu’on peut relativiser : je parle du ressenti ..) , la déferlante d’injure est hallucinante … ( pas si on a l’habitude de lire les réactions à l’actualité sur groupes facebook !! et j’ai pas choisi le pire ) .
On peut au moins dire qu’elle ( la violence exprimée ) est déplacée et ne peut qu’épaissir et alimenter la graine violente qu’on a au fond de nous, révoltés ou pas !

Pour faire entendre MaVoa en réaction à ce genre d’informations , je pourrais hurler ma déception et ma colère … avec quels mots ?
Avec des mots apaisants et rechercher à comprendre la raison profonde de cette colère qui fait dire des mots disproportionnés par rapport à la réalité .

Euh … j’ai essayé , me suis fait traité de tout . Bisounours , j’aurai compris , mais traitre, vendu ….. voila des mots qui font mal ! et auxquels je me retiens encore de répondre parceque je ne peux en attendre qu’une escalade dans l’incompréhension.

Une seule réponse, la non-violence ?

Est-ce que ça marche toujours ? Comment réagir à la violence ? Être non-violent, est-ce être soumis ?

Des réponses dans ce petit livre La non violence expliquée à mes filles

Mais aussi et pour d’autres points de vues : La Non Violence Protège l’Etat
Ben oui ça les arrangerait bien les gouvernant d’avoir en face d’eux une bande de moutons qui ne se revolte quand bêlant !!
 

La Non Violence Active

Voici les 6 points que Martin Luther King avait énoncés et auxquels devaient adhérer tous ceux qui voulaient faire partie de son équipe :

1. La non-violence active n’est pas une méthode destinée aux lâches. C’est une véritable résistance.
2. La résistance non-violente ne vise pas à vaincre ou à humilier l’adversaire, mais à gagner son amitié et sa compréhension.
3. La lutte doit être dirigée contre les forces du mal plutôt que contre les personnes qui font le mal.
4. La non-violence active accepte de souffrir sans user de représailles. Elle accepte de recevoir des coups sans rendre la pareille.
5. La résistance non-violente ne cherche pas seulement à éviter de se servir de la violence physique ou extérieure. Elle concerne aussi notre être intérieur. Elle consiste à refuser la haine et à vivre selon des principes fondés sur l’amour.
6. Et enfin, le principe de non-violence est fondé sur la conviction que l’univers est du côté de la justice.

Voila ce que Wikipedia écrit en introduction de son article sur la non violence

La non-violence est un principe du christianisme, des religions de l’Inde, de l’islam, et de la philosophie, qui se définit comme une « opposition à la violence sans nuire ou causer du tort à autrui »1.
La non-violence a été unanime chez les chrétiens des trois premiers siècles de notre ère, puis soutenue essentiellement par quelques sectes, séparées des États, au Moyen Âge et à partir de la Réforme protestante. Du XVIIe siècle jusqu’à l’introduction du terme « non-violence » par Gandhi, vers 1920, les auteurs chrétiens parlaient plutôt de « non-résistance », en référence au verset de l’évangile où Jésus enjoint de « ne pas résister à celui qui est méchant »2.
Dans l’hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme, la non-violence est appelée ahimsa, qui est parfois traduit « non-nuisance » et étendue à toutes les créatures en lien avec la croyance en la réincarnation et le végétarisme.
La non-violence délégitimise la violence, promeut une attitude de respect de l’autre dans le conflit et une stratégie d’action politique pour combattre les injustices.

Lire la suite ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Non-violence

Voila, même si je le vois plus philosophiquement que comme une règle :

Développer une culture de non-violence, c’est apprendre à réguler les  inévitables conflits qui surviennent, à l’école, dans l’entreprise, dans  les quartiers, mais aussi sur le plan international, par des moyens  excluant clairement la violence !!

Avoir une attitude non-violente, c’est possible ! En rompant avec des habitudes acquises parfois tous petits et surtout d’accepter de faire face au conflit.
En autres :

  • S’exprimer sans empiéter sur le territoire de l’autre.
  • Ne pas attribuer d’étiquettes et écarter les préjugés.
  • Renouer la communication : la violence commence là où se termine le dialogue.
  • Ecouter ce que l’autre veut réellement nous dire, au delà des mots et des actes.
  • S’affirmer, oser dire non.
  • Utiliser notre agressivité de manière constructive.

Z’ Un Pot

Bon , j’ai passé la matinée à regarder des chiffres , les impôts , combien on paye, et que fait l’état avec .


Le Budget de l’Etat


Recettes 2018 ( en milliards euros)

Taxe sur la valeur ajoutée 154,6
Impôt sur le revenu 72,5
Impôt sur les sociétés 25,9
Taxe intérieure Petroles 13,6
Autres contributions fiscales 20,0
____________________________________________________________
Total  286,6

Dépenses 2018 ( en milliards euros )

Dotation pouvoirs publics 1.0
Dépenses de personnel 139.8
Dépenses de fonctionnement 52.2
Charges de la dette de l etat 41.2
Depenses Investissements 12.9
Depenses Intervention 101.9
Depenses Operations financieres 6.4
____________________________________________
______
Total  355.4

Ca donne une idée des postes importants ,
ceux qui rapportent le plus ( la tva ) et ceux qui coutent le plus ….
Et voila une infographie pour compléter cet état des dépenses et des recettes

Recettes nettes de l'etat

Les 5 politiques majeures du budget 2018

  • Éducation et Recherche : 99,3 milliards d’euros
  • Défense et Sécurités : 62,4 milliards d’euros
  • Politiques sociales : 52,3 milliards d’euros
  • Développement durable : 11,3 milliards d’euros
  • Justice : 8,7 milliards d’euros


Alors, ou faire des économies ? l’armée ? la dette ? le fonctionnement de l’etat ?
Il faut prendre en compte beaucoup d’éléments qui n’apparaissent pas dans ces chiffres.

Impots et répartition

Et puis , pour les recettes provenant de l’impot sur le revenu , la repartition et le taux d’imposition ne peuvent ils pas etre améliorés ? Ajouter des tranches ?

De 0 et 15 000 euros déclarés

Environ 15 millions de foyers n’ont pas contribué au paiement de l’impôt. En fait, moins de la moitié des Français paient l’impôt sur le revenu

De 15 001 à 20 000 euros déclarés

Environ 6 millions de foyers . Ce sont les premiers « foyers fiscaux ». Ils ont réglé la facture fiscale à hauteur de 3%. Rappelons que l’impôt a été allégé pour les classes moyennes : la réforme du bas du barème de l’impôt sur le revenu a rendu près de 3 millions de foyers non imposables.

De 20 001 à 30 000 euros déclarés

Cette tranche, qui représente 18% des foyers fiscaux , soit environ 7 millions de foyers, a contribué aux recettes fiscales à hauteur de 8%. 

De 30 001 à 50 000 euros déclarés

Les ménages avec 30 000 à 50 000 euros de revenus, ( environ 6 millions de foyers ) soit 13,6% des foyers fiscaux, ont quant à eux réglé 19% de la facture fiscale.

De 50 001 à 100 000 euros déclarés

Voilà la tranche qui participe le plus au paiement de l’impôt sur le revenu, à hauteur de 30%. Il apparaît même que les ménages gagnant plus de 50 000 euros ont supporté l’an passé environ 70% de la charge globale de l’impôt

De 100 001 à 200 000 euros déclarés

La concentration est encore plus forte dans les tranches supérieures. Cette tranche a réglé la facture fiscale à hauteur de 19%. Au total, 40% de l’impôt a été payé par les 2% de foyers fiscaux déclarant entre 100 000 et plus d’un million d’euros de revenus, soit plus de 749 000 ménages, soit une augmentation de 4% par rapport à 2015.

De 200 001 à 500 000 euros déclarés

Ces foyers participent au paiement de l’impôt sur le revenu à hauteur de 12%. Les revenus de plus de 200 000 euros rapportent 22% des recettes, alors qu’ils ne sont que quelque 151 000 ménages dans cette tranche, soit 0,4% des foyers fiscaux.

De 500 001 à 1 million d’euros déclarés

Cette tranche a contribué aux recettes fiscales à hauteur de 4%. 

Plus d’un million d’euros déclarés

Si l’on se concentre sur les très hauts revenus, soit plus d’un million d’euros par an, on trouve 6400 contribuables, qui représentent à eux seuls 3,7 milliards d’euros de recettes, soit 5% du total.

C’etait donc la répartition de l’impot sur le revenu
L’imposition en France regroupe l’ensemble des impôts, taxes, redevances, contributions et cotisations sociales auxquels les administrations publiques françaises soumettent les personnes physiques et morales françaises ou vivant en France.

Le total des impositions de toutes natures et des cotisations sociales représente 45,8 % du produit intérieur brut (PIB) en 2006. Pour une économie de marché, ce niveau est élevé par rapport aux niveaux des pays développés comparables : l’imposition moyenne des trente pays membres de l’OCDE représente 35,9 % du PIB en 2005 (inférieure en moyenne de 10 points de PIB).

La France est ainsi décrite par Le Figaro comme une « championne de la pression fiscale dans le monde » avec, en 2014, le second taux de prélèvements obligatoires le plus élevé de l’OCDE après le Danemark. Si les impôts dus par les entreprises sont en constante diminution, ceux des ménages tendent au contraire à s’accroitre.

Liste des 266 impots et taxes payés en France !!!

et une vue évolutive des impôts de 2000 à 2016


A quoi servent mes impots ?

La réponse est là , bien detaillée ….

Par ex. Quand je paye 100O euro d’impots :

  • 250 € vont à l’education et la recherche
  • 200 € pour la securité et l’armée
  • 130 € pour le developpement des territoires
  • 110 € pour la solidarité
  • 110 € pour la charge de la dette
  • 50 € pour l’union européenne
  • 50 € soutien a l’economie
  • 40 € logement et politique de la ville
  • 20 € Transition ecologique
  • 20 € vie citoyenne
  • 10 € Transports
  • 10 € Sports et loisirs

et le Pouvoir d’achat ?

Très important , puisque plus on achète , plus la TVA rentre dans les caisses de l’état ! C’est donc un élément à prendre en compte .

On nous cache tout, On nous dit rien !

Pourtant , on se croit au courant de tout,
On a tellement de sources d’information,
Ou alors, c’est qu’on nous prends pour des cons ?
LCI, BFM, CNEWS,RMC et puis Google et compagnie ?
Non , pas possible, on est pas des moutons …

C’était différent avant ?

Oui !!! c’était pire !!!


On nous cache tout on nous dit rien
On nous cache-cache et cache-tampon
Colin-maillard et Tartempion
Ce sont les rois de l’information

On nous cache tout on nous dit rien ,
Plus on apprends, plus on ne sait rien,
On nous informe vraiment sur rien …

Jacques Dutronc

C Qui qui décide ?

Pouvoir ? Lequel ? Qui influence qui ?

Le pouvoir exécutif et législatif ( gouvernement et assemblées ) est censé décider , des lois , des règlements , de leurs conditions d’application , etc. ..

On à vu ces derniers mois , lors de la démission de notre mr Hulot , qu’un des maillons fort de la prise de décision sont les lobby’s  , ( groupe de personnes créé pour promouvoir et défendre des intérêts privés en exerçant des pressions ou une influence sur des personnes ou des institutions publiques détentrices de pouvoir  )

Et puis , le peuple veut avoir son mot à dire aussi , c’est la demande de referendum R.I.C. , a la mode GJ, depuis 15 jours .

Et tout ce petit monde se retrouve , sur les plateaux de télévision – je pense qu’il serait mieux qu’ils se reunissent dans des salles de travail faites pour ça, et sans camera !! –

Et là , ben c’est quand même l’animateur , celui qui personnalise le « media » , qui decide de l’axe et de la conduite du débat, ou de la présentation des réalités .
Un média offre une construction, une mise en forme de faits ou opinions en fonction d’une sélection de contenus (choix de l’info), d’un ou plusieurs publics présumés et ciblés, mais aussi de partis pris….
Nous voila donc , avec un nouvel élément du pouvoir : les médias .
Rarement neutres ! et donc souvent pilotés, directement ou indirectement, par un des précédents ( gouvernement, lobby, peuple ..).

Et les réseaux sociaux ?  euh !
a part le pouvoir de haïr en direct , ou de noyer le poisson au milieu d’un flot de d’informations continu qui ont pour seul lien entre elles , le lien virtuel d’un annonceur de publicité !  Au milieu de tout ça les fake news … démêler le vrai du faux !  
On peut en arriver à douter de tout !  et du coup remettre en question y compris la réalité « vraie » 

La question « à quoi puis-je me fier ? » relative aux médias est en réalité extensible aux informations et à la connaissance en général.
Et  c’est à celui à qui je peux me fier à qui je donne du pouvoir sur moi !


Pour faire confiance, il faut pouvoir croire en les autres et accepter le risque de la dépendance. C’est pour cela que la confiance n’est jamais « neutre »

wikipedia
Les mots pour décrire le pouvoir

les mots qui décrivent le pouvoir

Ah Chat ! ton pouvoir !

Je prends conscience du pouvoir qu’ont les chats dans la vie de tous les jours .
Ils mettent pour certains un peu de douceur ouatée, dans un monde  brutal et sans pitié ( même si .. un chat qui chasse , est brutal et sans pitié … )
Je n’ai pas de chats , mais je suis obligé de constater, qu’ils envahissent mon périmètre vital dès que je laisse une porte ouverte , ou que j’envisage de manger sur ma terrasse.

Le Poowa da Chat

slogan à la mode

Le ‘poowa da chat’  c’est rendre empathique et même sympathique même le plus haineux des « haters » du net ! 
il faut bien le constater , on fond tous devant  une boule de poils dans laquelle on voit le fauve qu’on pense maitriser  !  Maitriser le pouvoir des chats !!!!

Continuer la lecture de « Ah Chat ! ton pouvoir ! »

Faire avancer le Schmilblick

Quelques outils et idées intéressantes

Autour des Z’événements de ces jours , et dans le but de réfléchir à des Z’évolutions, plutôt que des Révolutions …

R.I.C.

Le Réferendum d’Initiative Populaire Citoyenne ( RIP , ça n’est pas de très bonne augure ), voila une idée qu’elle est bonne ; défendue par Mr Chouard ( quelques infos inrocks )et quelques intellectuels un peu engagés, et semble t’il prochaine revendications non-négociable du mouvement ‘révolutionniste’ actuel; comme solution pour que le peuple exerce enfin le pouvoir …

Bon, après quelques doutes sur ses intentions et idées, et surtout parce qu’on lui fait un procès en collaboration avec l’ultra droite .

Alors, je laisse Etienne Chouard se défendre
Politiquement, où vous situez-vous ? 

 Étienne Chouard : Je suis anarchiste, car l’anarchie, le refus d’avoir des chefs, est pour moi très proche de la démocratie.
Comme dans les sociétés pirates ou les sociétés amérindiennes, où les chefs n’ont aucun pouvoir en temps de paix.
En France, aucun parti ne défend ces idées.
Mais celui dans lequel mes idées, même abîmées, ont le plus germé, c’est La France insoumise.

Plus d’infos sur le site RIC France  le RIC (référendum d’initiative citoyenne)
Lien Facebook : https://www.facebook.com/CLICRIC/
et aussi :
jecrislaconstitution.fr :  Outil collaboratif , pour la rédaction d’une constitution … pour permettre aux citoyens d’écrire leur contrat social

Referendum Initiative Citoyenne

Et puis un site collaboratif qui semble intéressant pour écrire la constitution
https://jecrislaconstitution.fr/

Et pour aller plus loin sur la compréhension de la Démocatie ,
le site http://www.la-democratie.fr/ .

Un site réalisé et redigé par  Jean Claude Martin, chercheur et recteur  dont j’ai relevé une phrase … :

Que la grande masse des citoyens puisse en permanence effectuer les choix que nécessite le gouvernement de la société est irréalisable. Outre la nécessité qu’il a de déléguer la conduite des actions à un Exécutif, le peuple souverain doit donc, aussi, déléguer à des élus censés le représenter, la part du domaine législatif qu’il ne peut objectivement assumer. Il est évident que la somme de ces délégations atténue le caractère démocratique du régime représentatif

Et puis un site collaboratif qui semble intéressant pour ceux qui veulent participer a écrire une constitution ….
https://jecrislaconstitution.fr/

Le projet Ma Voix  rien à voir avec ce site mavoa.fr !! :
https://www.mavoix.info/decouvrir/


Quelques citations, pour continuer la réflexion

  • Alain.
    La liberté est fille de la vigilance. La pauvreté n’est pas une fatalité, c’est le résultat d’une politique
  • Arendt Hannah
    Le pouvoir jaillit parmi les hommes quand ils agissent ensemble.
  • Bakounine Michel
    Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m’entourent, hommes ou femmes, sont également libres.-
  • Bobin Christian
    Avec le temps bien des gens lâchent. Ils disparaissent de leur vivant et ne désirent plus que des choses raisonnables.
  • Boileau Nicolas
    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
  • Broch Henri
    Le droit au rêve a pour pendant le devoir de vigilance.
  • Coluche
    La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours…
    Dieu n’a qu’une excuse c’est qu’il n’existe pas
  • Condorcet
    Le pouvoir politique n’est légitime que s’il émane directement du peuple.
  • De Gaulle Charles
    La volonté du peuple ne doit pas être confisquée par quelques
    dizaines de Ponce Pilate…
  • Delannoi Gil (Directeur de recherche FNSD)
    Il n’est pas démocratique de dire qu’un peuple n’est pas « assez éduqué » pour prendre des décisions politiques.
    Il n’est pas démocratique de s’opposer (… )à certaines formes d’initiative populaire en matière de législation.
  • Einstein Albert
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.
    On ne règle pas un problème en utilisant le système de pensée qui l’a engendré.
    Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre.
  • Franklin Benjamin
    Qui préfère la sécurité à la liberté aura tôt fait de perdre les deux.
  • Gambetta Léon
    Ce qui constitue la vraie démocratie, ce n’est pas de reconnaître des égaux, mais d’en faire.
  • Gandhi
    La vraie démocratie ne viendra pas de la prise de pouvoir par quelques uns, mais du pouvoir que tous auront de s’opposer au abus de pouvoir.
    Celui qui voit un problème et qui ne fait rien, fait partie du problème.
    Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu’il s’agit de principes fondamentaux.
  • Gide André
    La promesse de la chenille – N’engage pas le papillon.
    [ Journal 1939-1949 Souvenirs, 23 fevrier 1941 ]
  • Halimi Serge
    Le journalisme, c’est rendre intéressantes des choses importantes, pas l’inverse.
  • Hugo Victor
    Ceux qui vivent sont ceux qui luttent.
    Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue.
    L’Europe ne peut être tranquille tant que la France n’est pas contente.
    Les Utopies d’aujourd’hui sont les Vérités de demain.
    Vous voulez les pauvres secourus, moi je veux la misère supprimée.
  • Jaurès Jean
    Nous avons conquis le suffrage universel, il nous reste à conquérir la souveraineté populaire.
  • Lacordaire
    Entre le fort et le faible, c’est la loi qui protège et la liberté qui asservit.
  • Proust Marcel
    Ce que racontaient les gens m’échappait, car ce qui m’intéressait, c’était non ce qu’ils voulaient dire, mais la manière dont ils le disaient, en tant qu’elle était révélatrice de leur caractère ou de leurs ridicules. (Le temps retrouvé)
  • Mendes France Pierre
    La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement un bulletin dans une urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus puis à se désintéresser, s’abstenir, se taire pendant cinq ans. Elle est action continuelle du citoyen non seulement sur les affaires de l’Etat, mais sur celles de la région, de la commune, de la coopérative, de l’association, de la profession. Si cette présence vigilante ne se fait pas sentir, les gouvernements (quels que soient les principes dont ils se recommandent), les corps organisés, les fonctionnaires, les élus, en butte aux pressions de toute sorte de groupes, sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l’arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis … La démocratie n’est efficace que si elle existe partout et en tout temps
  • Mirabeau
    L
    es hommes sont comme les lapins : ils s’attrapent par les oreilles…
  • Montesquieu, (1689-1755)
    Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.
    L’esprit d’égalité extrême, conduit au despotisme d’un seul.
    Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires.
    Lorsqu’on veut changer les moeurs et les manières, il ne faut pas les changer par les lois.
    On sent les abus anciens, on en voit la correction ; mais on voit encore les abus de la correction même. (De l’esprit des lois)
    La faveur est la grande divinité des Français.( Lettres persanes)
  • Orwel Georges
    Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité, à ce qui n’est que du vent.
  • Pascal Blaise
    Les mots diversement rangés font un divers sens et les sens diversement rangés font différents effets.(Pensées)
  • Platon
    C’est lorsqu’on a frotté les uns contre les autres, noms, définitions, visions, sensations, qu’on a discuté dans les discussion à l’amiable, où l’envie ne dicte ni les questions ni les réponses, qu’éclate et encore à grand’peine, la lumière de la sagesse
    et de l’intelligence.
  • Renard Jules
    Écrire, c’est une façon de parler sans être interrompu.
  • Sabatier Robert
    Une opposition sans proposition n’est qu’un mouvement d’humeur.
  • Saint-Exupéry Antoine de
    Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants.
    L’important, ce n’est pas de prévoir l’avenir, c’est de le rendre possible.
  • Sénèque
    Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.
  • Talleyrand
    La politique, c’est l’art d’agiter le peuple avant de s’en servir.
  • Valéry Paul
    La politique c’est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde.
    La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes
    sans mémoire.
  • Voltaire (François Marie Arouet, dit)
    Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. (Questions sur les miracles)
    Si les hommes définissaient les motifs dont ils se servent, il y aurait moins de  disputes, et plus d’un royaume a été bouleversé pour un malentendu. (Essais sur les moeurs)
  • Wiesel Elie (Prix Nobel de la Paix)
    Nous devons tous prendre parti : la neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime.

Et puis , un vidéo interessante ( il faut etre connecté a facebook  pour la voir … je crois )

Comment naît la violence dans les mouvements sociaux ?

Comment naît la violence dans les mouvements sociaux ?

Peut-on opposer la violence institutionnelle à la violence de la rue ?Alors que la capitale se prépare à une journée de violences demain, l’historien Gérard Noiriel explique comment naît la violence au sein des mouvements sociaux.

Gepostet von France Culture am Freitag, 7. Dezember 2018

L’heure de la sieste

Je profite de la sieste pour tenter de changer le monde … si, si  parfois ça marche !!! juste , quand je me réveille , je tombe du hamac .

Alors, et vu que le brouhaha ambiant m’empêche de rêver, toujours depuis le hamac, j’ai pris la tablette sur le genoux , et j’ai commencé à répondre à la haine, à la violence des publications Face de Bouc , avec des fleurs .

Changer les âmes
Changer les cœurs
Avec des bouquets de fleurs
La guerre au vent
L'amour devant
Grâce à des fleurs des champs
Continuer la lecture de « L’heure de la sieste »

Légalisation

On en est ou ?   
La france est très en retard , est ce qu’on avance … ?
Un tout petit peu …?

Les chiffres du cannabis dans le monde
 et
Tour d’horizon mondial de la législation sur le cannabis

légalisation du cannabis dans le monde

Quelques etudes

Et un projet cinématographique intéressant : Cannaphobia à soutenir ici

Continuer la lecture de « Légalisation »

Touché, Coulé

Je m’y attendais un peu … , mais le peu d’espoir que j’avais s’est écroulé, quand j’ai entendu la décision du duo de médecin de la préfecture :

monsieur, je vous déclare inapte à la conduite ; ça fera 50 euro !

préfecture AHP , le 4/12/2018

Alors bon , je sais , c’est interdit , je suis hors la loi  , mais j’ai besoin de crier fort ma colère.  Surtout qu’a priori , je n’ai aucun moyen de contester autrement cette décision.

Je reprends du début .

J’aime le cannabis depuis trop longtemps  et  je sais pourquoi .  C’est une déclaration de dépendance que j’assume.
C’est pas bien . ( fallait que j’écrive ça quand même ) , mais c’est comme ça!
J’aime conduire depuis a peu près autant de temps (permis  11/80), j’ai d’ailleurs été chauffeur de taxi parisien , dans ces années là.
Je bois rarement et je sais que quand j’ai bu plus de 2 ou 3 verres je prends des risques à conduire, mon expérience me l’a appris; et je n’aime plus prendre ce genre de risque , depuis …. que j’ai des enfant !
Quand je fume, les risques que je prends sont bien moindres , peut être équivalent à avoir bu 1 verre de bière .

Le 11 janvier de cette année, on m’a soumis à un contrôle salivaire de routine à 300m de chez moi . Il fut positif ; mon permis immédiatement retiré pour 6 mois , une convocation devant le tribunal en septembre , et une devant le médecin de la préfecture en juin.

Le 5 juin, convocation devant le médecin de la préfecture, avec d’analyses de sang positives au THC, ( étant fumeur régulier … il faudrait 2 mois d’abstinence pour qu’ils soient négatifs) et des tests psychotechniques réalisés à mes frais , je montrais que j’avais compris le message et que j’étais capable les jours ou je dois conduire de ne pas fumer , et donc être négatif aux tests salivaire .  il m’a rendu un permis temporaire du 11  juillet au 4 décembre,

Le 4 septembre , convocation devant le TGI , avec un avocat , obligatoire , pour avoir conduit un véhicule en ayant fait usage de stupéfiant . Décision du substitut du procureur, validée par le président du Tribunal , en audience  :

2 mois de prison avec sursis, assortie d’une mise à l’épreuve de 2 ans,  et un droit fixe de procédure de 337 euro . Acceptez vous cette décision ?

Là je suis tombé sur le cul, les lombaires n’ont pas aimé … ni mon cerveau reptilien qui m’ordonnais de bondir et de le saisir par sa cravate .
Je me suis repris, j’ai regardé mon avocat , qui m’a encouragé, et j’ai répondu , comme toutes les autres personnes qui se sont présentées devant lui ce matin là , et qui ont toutes eu la même peine (… pour avoir frappé son beau père , pour alcootest positif, ou pour des coups sur sa conjointe ….)  :

Oui monsieur le président   .

Et donc ce matin 4 décembre , retour devant le duo de médecin . et là … rien à faire .. :

– Vos analyses ne sont pas négatives pour le  THC , je ne peux pas prolonger votre permis.
– Oui , mais quand je conduis je ne fume pas ces jours la , aujourd’hui je suis venu en  voiture , faites moi un test salivaire : je suis négatif !!
– Non , monsieur , je vous déclare inapte à la conduite !  Achetez vous une voiture sans permis .

Voila , le but de ce cri est surtout la digestion de ce coup de matraque ….,  Revolte , ou  No Future ?

Voila , je me suis mis en tête d’acheter une voiture sans permis , et j’ai lancé une collecte sur Facebook … mais la collecte de fond a été refusée par FB :

Catégorie non prise en charge : Nous avons examiné votre collecte de fonds et, malheureusement, le type de cause pour lequel vous souhaitez lever des fonds n’est pas autorisé pour le moment. Bien que nous souhaitions aider tout le monde à lever des fonds pour des causes importantes, nous limitons actuellement nos catégories à des types de causes spécifiques.

Sang Rouge Meuh Meuh ( sans roues je me meus )

Lettre envoyée ce jour à la présidence de la république depuis le formulaire ad-hoc :

Votre sujet :Exposer une situation personnelle

L’exposition de ma situation personnelle a pour but de dénoncer une prohibition liberticide .
Le détail de ma situation est détaillé ici http://mavoa.fr/touche-coule

Aujourd’hui informaticien depuis plus de 30 ans ,  freelance depuis plus de 10 ans ( www.04sys.fr ), je ne peux plus depuis janvier 2018, ni conduire , ni travailler en déplacement, ni aller chercher mon pain, ni prendre en charge mes enfants . ……

Fumeur de chanvre depuis plus de 40 ans cela ne m’a jamais empêché de travailler( au contraire … ) , de conduire  ( pas d’accidents .. ) , ni n’a affecté ma santé; et je m’en retrouve empêché à 58 ans . Avec comme seules alternatives : d’arrêter complétement ma consommation ( je sais c’est interdit ), ou conduire une mobylette ou une voiture sans permis ( avec les dangers que cela comporte )

Je pense sincèrement que la prohibition du cannabis , un produit moins dangereux et addictif que le tabac ou l’alcool , est  non seulement une perte de temps pour les services de police , mais surtout c’est un interdit inadapté et liberticide .
Je comprends que cela peut empêcher la conduite dans les heures qui suivent la consommation , mais pour un fumeur régulier , le test salivaire est toujours positif , même sans avoir fumé de la journée !
Et même dans les cas de consommation récente , les risques sont bien moindres comparé à une consommation d’alcool récente .

Je vous demande de revoir l’ensemble des textes réglementant ce produit .
En vous remerciant de votre attention  …

Pour avoir un peu plus d’informations sur la réglementation et ses évolutions ,  suivre ces liens :

Légalisation

On en est ou ?   
La france est très en retard , est ce qu’on avance … ?
Un tout petit peu …?

Les chiffres du cannabis dans le monde
 et
Tour d’horizon mondial de la législation sur le cannabis

légalisation du cannabis dans le monde

Quelques etudes

Et un projet cinématographique intéressant : Cannaphobia à soutenir ici

(suite…)

No future ?

J’ai ‘autrefois’ envisagé cette no-philosophie , chanté et supporté cette rébellion … je me dois de l’assumer aujourd’hui .. l’assumer devant mes enfants , et du coup l’assumer en me regardant en face.

Mais , en fait le futur , c’est mes enfants ….
donc , j’ai la réponse à la question.

Et pour la rébellion …. Bebel le rebelle , ben , c’est pas moi !

J’ai fait quelques recherches … Rebelle, Indépendant , Soumis ?
         j’ai trouvé une reponse là

Non ! c’est pas ça !! 😀

 alors , je continue mes recherches …..

Au début, la rébellion ne se manifesta que par des vociférations isolées, des harangues sur les places et des excitations dans la presse. 


(H. G. Wells, La Guerre dans les airs)

Ah oui … comme dans la phrase mythique de Thierry Roland ?

Il suffit d’un ou deux excités …..

Thierry Roland …

Continuer la lecture de « No future ? »