Z’ Un Pot

Bon , j’ai passé la matinée à regarder des chiffres , les impôts , combien on paye, et que fait l’état avec .


Le Budget de l’Etat


Recettes 2018 ( en milliards euros)

Taxe sur la valeur ajoutée 154,6
Impôt sur le revenu 72,5
Impôt sur les sociétés 25,9
Taxe intérieure Petroles 13,6
Autres contributions fiscales 20,0
____________________________________________________________
Total  286,6

Dépenses 2018 ( en milliards euros )

Dotation pouvoirs publics 1.0
Dépenses de personnel 139.8
Dépenses de fonctionnement 52.2
Charges de la dette de l etat 41.2
Depenses Investissements 12.9
Depenses Intervention 101.9
Depenses Operations financieres 6.4
____________________________________________
______
Total  355.4

Ca donne une idée des postes importants ,
ceux qui rapportent le plus ( la tva ) et ceux qui coutent le plus ….
Et voila une infographie pour compléter cet état des dépenses et des recettes

Recettes nettes de l'etat

Les 5 politiques majeures du budget 2018

  • Éducation et Recherche : 99,3 milliards d’euros
  • Défense et Sécurités : 62,4 milliards d’euros
  • Politiques sociales : 52,3 milliards d’euros
  • Développement durable : 11,3 milliards d’euros
  • Justice : 8,7 milliards d’euros


Alors, ou faire des économies ? l’armée ? la dette ? le fonctionnement de l’etat ?
Il faut prendre en compte beaucoup d’éléments qui n’apparaissent pas dans ces chiffres.

Impots et répartition

Et puis , pour les recettes provenant de l’impot sur le revenu , la repartition et le taux d’imposition ne peuvent ils pas etre améliorés ? Ajouter des tranches ?

De 0 et 15 000 euros déclarés

Environ 15 millions de foyers n’ont pas contribué au paiement de l’impôt. En fait, moins de la moitié des Français paient l’impôt sur le revenu

De 15 001 à 20 000 euros déclarés

Environ 6 millions de foyers . Ce sont les premiers « foyers fiscaux ». Ils ont réglé la facture fiscale à hauteur de 3%. Rappelons que l’impôt a été allégé pour les classes moyennes : la réforme du bas du barème de l’impôt sur le revenu a rendu près de 3 millions de foyers non imposables.

De 20 001 à 30 000 euros déclarés

Cette tranche, qui représente 18% des foyers fiscaux , soit environ 7 millions de foyers, a contribué aux recettes fiscales à hauteur de 8%. 

De 30 001 à 50 000 euros déclarés

Les ménages avec 30 000 à 50 000 euros de revenus, ( environ 6 millions de foyers ) soit 13,6% des foyers fiscaux, ont quant à eux réglé 19% de la facture fiscale.

De 50 001 à 100 000 euros déclarés

Voilà la tranche qui participe le plus au paiement de l’impôt sur le revenu, à hauteur de 30%. Il apparaît même que les ménages gagnant plus de 50 000 euros ont supporté l’an passé environ 70% de la charge globale de l’impôt

De 100 001 à 200 000 euros déclarés

La concentration est encore plus forte dans les tranches supérieures. Cette tranche a réglé la facture fiscale à hauteur de 19%. Au total, 40% de l’impôt a été payé par les 2% de foyers fiscaux déclarant entre 100 000 et plus d’un million d’euros de revenus, soit plus de 749 000 ménages, soit une augmentation de 4% par rapport à 2015.

De 200 001 à 500 000 euros déclarés

Ces foyers participent au paiement de l’impôt sur le revenu à hauteur de 12%. Les revenus de plus de 200 000 euros rapportent 22% des recettes, alors qu’ils ne sont que quelque 151 000 ménages dans cette tranche, soit 0,4% des foyers fiscaux.

De 500 001 à 1 million d’euros déclarés

Cette tranche a contribué aux recettes fiscales à hauteur de 4%. 

Plus d’un million d’euros déclarés

Si l’on se concentre sur les très hauts revenus, soit plus d’un million d’euros par an, on trouve 6400 contribuables, qui représentent à eux seuls 3,7 milliards d’euros de recettes, soit 5% du total.

C’etait donc la répartition de l’impot sur le revenu
L’imposition en France regroupe l’ensemble des impôts, taxes, redevances, contributions et cotisations sociales auxquels les administrations publiques françaises soumettent les personnes physiques et morales françaises ou vivant en France.

Le total des impositions de toutes natures et des cotisations sociales représente 45,8 % du produit intérieur brut (PIB) en 2006. Pour une économie de marché, ce niveau est élevé par rapport aux niveaux des pays développés comparables : l’imposition moyenne des trente pays membres de l’OCDE représente 35,9 % du PIB en 2005 (inférieure en moyenne de 10 points de PIB).

La France est ainsi décrite par Le Figaro comme une « championne de la pression fiscale dans le monde » avec, en 2014, le second taux de prélèvements obligatoires le plus élevé de l’OCDE après le Danemark. Si les impôts dus par les entreprises sont en constante diminution, ceux des ménages tendent au contraire à s’accroitre.

Liste des 266 impots et taxes payés en France !!!

et une vue évolutive des impôts de 2000 à 2016


A quoi servent mes impots ?

La réponse est là , bien detaillée ….

Par ex. Quand je paye 100O euro d’impots :

  • 250 € vont à l’education et la recherche
  • 200 € pour la securité et l’armée
  • 130 € pour le developpement des territoires
  • 110 € pour la solidarité
  • 110 € pour la charge de la dette
  • 50 € pour l’union européenne
  • 50 € soutien a l’economie
  • 40 € logement et politique de la ville
  • 20 € Transition ecologique
  • 20 € vie citoyenne
  • 10 € Transports
  • 10 € Sports et loisirs

et le Pouvoir d’achat ?

Très important , puisque plus on achète , plus la TVA rentre dans les caisses de l’état ! C’est donc un élément à prendre en compte .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *